Pourquoi manger sans gluten ?

manger sans gluten

Le gluten est presque partout dans l’alimentation moderne : pain, pâtes, gâteaux et tous les aliments transformés à base de farine. Cependant, cette petite protéine peut causer beaucoup de désagréments et de problèmes de santé. L’intolérance au gluten peut causer en effet des problèmes digestifs, entraînant diarrhée, vomissements, douleurs abdominales et ballonnements. Le gluten est même considéré comme la cause de nombreuses maladies, telles que la fatigue chronique, l’infertilité, les douleurs articulaires, et même certaines maladies auto-immunes. Ces dernières années, on n’a jamais autant parlé des régimes sans gluten. Alors, faut-il manger sans gluten ? Qui est concerné par ce système ? Et c’est quoi l’intolérance au gluten ?

Pourquoi faut-il suivre un régime sans gluten ?

Certaines personnes le nient et d’autres affirment que l’intolérance au gluten est considérée comme la cause première de nombreuses maladies dans la société moderne. Ces connaissances sont en constante évolution, et il existe encore peu de données fiables sur le véritable impact du gluten sur la santé. Or, l’Association française des intolérances au gluten a déterminé que plus de 600 000 personnes sont en réalité intolérantes à cette protéine, que l’on retrouve dans de nombreuses céréales, dont le blé, le seigle, l’épeautre et l’orge. Des farines sans gluten ne peuvent pas s’utiliser de la même façon que la farine de blé.

Les personnes intolérantes au gluten peuvent provoquer une inflammation de la muqueuse intestinale lorsqu’elles sont exposées à cette protéine, entraînant des dommages aux villosités de l’intestin grêle et empêchant finalement le corps d’absorber les nutriments. Cette maladie est bien connue et elle est appelée maladie cœliaque. Par conséquent, ces personnes n’ont d’autre choix que de choisir un régime sans gluten. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici monfournil.fr.

Est-il important de manger sans gluten ?

Certaines personnes peuvent également être allergiques au gluten, mais ne seront pas intolérantes. Cette protéine provoque un léger inconfort digestif. Par conséquent, il est recommandé de réduire ou d’éviter les aliments contenant du gluten pour restaurer le confort intestinal global. Mais qu’en est-il des personnes qui ne sont ni intolérantes ni sensibles au gluten et revendiquent un régime sans gluten pour perdre du poids ou simplement pour améliorer leur santé ? Le gluten, est-il vraiment nocif pour la santé ?

Il existe de nombreuses différences entre les experts sur ces questions. La farine sans gluten est donc relativement marquée du point de vue de sa saveur, de sa couleur et de sa texture. Bien que le gluten soit à l’origine d’une altération de la santé du système digestif, il ne convient pas à tout le monde. Cependant, les personnes allergiques, insensibles au gluten ou souffrant de la maladie cœliaque ne sont pas particulièrement intéressées à exclure le gluten de leur alimentation.

Une intolérance au gluten

Bien qu’on ait parlé d’intolérance, la maladie cœliaque est très différente des autres intolérances comme le lactose, car elle implique le système immunitaire. C’est une maladie auto-immune causée par le gluten chez les personnes ayant des prédispositions génétiques. Lorsque les personnes atteintes de la maladie cœliaque mangent des aliments contenant du gluten, leur système immunitaire est activé. Il détruit la muqueuse de l’intestin grêle et provoque une malabsorption de nombreux nutriments essentiels, notamment le fer, le calcium et l’acide folique.

Plus d’un pour cent de certaines personnes souffrent de cette maladie. De nombreuses maladies présentent des symptômes, notamment de la fatigue, des ballonnements, des crampes, de la diarrhée et des lésions cutanées. Par exemple, la maladie cœliaque est difficile à détecter, donc neuf personnes sur dix l’ignorent. Seule une biopsie de la paroi intestinale et des tests sanguins peuvent confirmer le diagnostic. La farine bio sans gluten peut inverser cette situation, reconstruire la muqueuse intestinale et éliminer les symptômes, réduisant ainsi le risque des complications comme l’anémie, l’ostéoporose ou l’intolérance au lactose.

Tarte aux fruits : faites plaisir à vos enfants
Recette pour un délicieux gâteau marbré !